Retour en page d'accueil
Plan du site
contactez-nous
Accueil > Centres de Ressources pour la Réinsertion des Migrants Sénégalais de Retour (CARIMA)

Projet pilote : « Mise en place de centres de ressources visant à accompagner la réinsertion des migrants sénégalais de retour » Avec le soutien financier du Fonds CEDEAO-Espagne sur « Migration et Développement »

I. Contexte
II. Objectifs
III. Activités
IV. Résultats attendus
V. Partenaires

I. Contexte


La recrudescence des flux migratoires transnationaux polarise un certain nombre d’enjeux au rang desquels figure la migration de retour. Faiblement encadrée par les politiques de développement, celle-ci peut constituer un puissant levier de développement économique. Cependant, au moment où les politiques d’incitation au retour se multiplient, les pays sont confrontés à l’épineuse question de l’insertion et/ou réinsertion des migrants de retour.

Le Sénégal, avec une diaspora estimée à trois (3) millions, est particulièrement concerné par ce phénomène. On estime que tous les 10 ans, 20% des migrants sénégalais sont de retour et 50% tous les 40 ans. Se pose alors l’équation de la prise en charge de cette frange de la population. Comment accompagner les migrants de retour à être des acteurs du développement ? Par quelle stratégie assurer leur insertion et/ou réinsertion socioéconomique dans leurs localités d’origine ?

C’est pour répondre à ces questions qu’est née l’idée des Centres d’Accueil et d’Accompagnement pour la Réinsertion et l’Insertion des Migrants de Retour (CARIMA). Il s’agit, de promouvoir la création d’espaces d’accueil et d’orientation des migrants de retour, en vue de leur reconversion socioprofessionnelle.

La phase pilote du projet intitulé « Mise en place de centres de ressources visant à accompagner la réinsertion des migrants sénégalais de retour », prévue pour durer 12 mois, porte sur trois régions cibles du Sénégal : Dakar, Louga et Ziguinchor.

Haut de page

II. Objectifs


➢ Objectif général

Contribuer à l’insertion et/ou réinsertion des migrants de retour, à travers le renforcement de capacités et le développement de projets socioéconomiques.

➢ Objectifs spécifiques

• Communiquer sur les enjeux de la réinsertion socioprofessionnelle des migrants de retour.

• Créer des Centres d’Accueil et d’Accompagnement pour la Réinsertion et l’Insertion des Migrants Africains (CARIMA).

• Renforcer les capacités managériales des migrants de retour porteurs d’initiatives économiques.

• Faciliter l’accès au crédit d’investissement au profit des migrants de retour porteurs de projets.

• Capitaliser et évaluer le projet, dans une perspective de sa généralisation.

III. Activités


La mise en place de centres de ressources visant à accompagner la réinsertion des migrants sénégalais de retour, s’articule autour de cinq (5) composantes :

• Information et communication autour du projet, les CARIMA et les enjeux de la migration pour le développement local ;

• Mise en place et opérationnalisation des CARIMA dans les trois (3) régions cibles ;

• Renforcement de capacités des migrants de retour quant à la gestion et au management des PME/PMI ;

• L’accès aux sources de financements via les IMF aux migrants de retour porteurs de projets ;

• Capitalisation et évaluation du projet.

IV. Résultats attendus


La mise en place de centres de ressources destinés aux migrants de retour permettra d’aboutir à un certain nombre de résultats qui se déclinent comme suit :

• Des cadres régionaux d’information, de gestion et de pilotage du projet sont mis en place, avec la tenue périodique de réunions entre partenaires au projet et bénéficiaires ;

• Les CARIMA mis en place disposent de moyens nécessaires pour l’accompagnement technique des migrants de retour identifiés ;

• Les migrants de retour bénéficiaires du projet sont mieux outillés en matière de gestion et de rentabilisation des activités économiques ;

• Les migrants de retour (bénéficiaires) disposent d’un appui financier pour le développement de leurs activités professionnelles, grâce à la mise en place d’un fonds d’appui/garantie à la réinsertion des migrants ;

• Des recommandations sont faites sur la base des résultats et enseignements issus de la mise en œuvre du projet, en vue d’une duplication de l’action.

Haut de page

V. Partenaires


➢ République du Sénégal/Ministères et Directions Techniques

➢ Bureau technique de la coopération espagnole

➢ Conseil Régional de Dakar

➢ Conseil Régional de Louga

➢ Conseil Régional de Ziguinchor

➢ Fédération des Associations des Sénégalais de l’Extérieur de Retour

➢ Fondation CEPAIM

➢ Coopérations bilatérale et multilatérale

➢ Institutions de microfinance

➢ Mutuelles de santé

CONTACTS :

Enda Prospectives Dialogues Politiques (Enda Diapol)

Complexe Sicap point E

2éme Etage, Batiment B – Dakar

Téléphone : (00221) 33 869 99 48 / 70 580 86 08

Fax : (00221) 33 825 36 32

E-mail : diapol@endatiersmonde.org

Web : http://www.endadiapol.org

Documents associés

Télécharger ici le dépliant du projet CARIMA

Télécharger ici la plaquette de présentation du projet CARIMA

Télécharger le Bulletin N°1 du projet CARIMA


Haut de page