Retour en page d'accueil
Plan du site
contactez-nous
Accueil > AGRIPOL

Projet Politique

CONTEXTE
1- VISION
2- MISSIONS
3- OBJECTIFS
4- DOMAINES D’INTERVENTION
5- ACTIVITÉS
6- PARTENAIRES

CONTEXTE


L’agriculture est un secteur stratégique pour les pays africains. En sus de contribuer de manière significative à la formation du Produit Intérieur Brut (PIB) par le truchement des exportations vers le reste du monde, l’agriculture occupe la majorité de la population active, notamment celle installée dans les zones rurales. Par conséquent le développement économique et social du continent passe inexorablement par une agriculture durable, génératrice de revenus.

Pour la plupart des pays en développement, l’agriculture, qu’elle soit de rente ou de subsistance, constitue un maillon fort dans la stratégie de lutte contre la pauvreté. Malgré les efforts consentis par les différents pays, l’agriculture africaine peine à remplir son rôle de catalyseur du développement économique et social. Plusieurs facteurs sont évoqués pour expliquer la faible compétitivité de l’agriculture africaine. Il s’agit entre autres, d’un déficit d’investissements dans le secteur agricole depuis une trentaine d’années, d’une faible structuration des organisations paysannes, mais aussi et surtout, de l’absence de politiques agricoles clairement définies de manière concertée avec les acteurs intervenant dans ledit secteur.

Partant de ce constat, Agriculture Policies (Agripol) a axé sa réflexion sur les problématiques, les enjeux et les défis qui gravitent autour du secteur agricole, mais aussi leur maîtrise par les acteurs directement concernés. Agripol est parti du postulat que la faible prise en compte des intérêts, préoccupations et avis des acteurs à la base, en l’occurrence les producteurs constitue une des raisons principales de l’échec de la plupart des politiques agricoles. Afin d’apporter sa touche au développement du secteur, le pôle s’est engagé à lutter contre ce qui est convenu d’appeler la « pauvreté politique », à savoir l’exclusion des acteurs au niveau des sphères de décision. En somme, le pôle a comme leitmotiv d’œuvrer pour une définition et une élaboration concertée des politiques agricoles en Afrique.

Haut de page

1- VISION


Une agriculture productive qui intègre l’ensemble des préoccupations des acteurs impliqués dans le secteur agricole, soutenue et accompagnée par les Etats et les organisations sous régionales pour l’atteinte de la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté dans les zones rurales, gage d’un développement durable.

Haut de page

2- MISSIONS


- Susciter et contribuer aux débats sur les problématiques d’enjeux (Orgnisme Génétiquement Modifié, Changement Climatique, Souveraineté Alimentaire) qui intéressent les acteurs à la base dans l’élaboration des politiques agricoles ;

- Contribuer à l’émergence, à la consolidation et au développement d’Organisations Professionnelles agricoles fortes, légitimes dans les filières vivrières, capables de porter les défis de l’agriculture africaine et de se positionner dans les instances de négociations et de prise de décision ;

- Contribuer à une meilleure maîtrise des contraintes liées à la formulation et la mise en œuvre des politiques agricoles nationales et communautaires par les parties prenantes (acteurs des organisations communautaires, acteurs étatiques et non étatiques, etc.) ;

- Contribuer à une meilleure prise en compte des savoirs endogènes dans les processus de formulation des politiques agricoles communes.

Haut de page

3- OBJECTIFS


- Renforcer les capacités politiques, stratégiques, techniques des acteurs des filières agricoles en vue d’une participation de qualité dans les instances de négociation et de prise de décisions ;

- Favoriser le débat sur des problématiques d’enjeux afin d’outiller l’ensemble des acteurs du monde agricole, notamment ceux à la base dans l’élaboration, la définition, la mise en œuvre et le suivi – évaluation des politiques agricoles ;

- Réaliser d’une part des études sur les problématiques et les grands défis du monde rural, d’autre part, mettre à la disposition des acteurs des informations stratégiques sous un format adéquat (notes d’orientation, brochures en langues nationales, cassettes audio, etc.) ;

- Susciter la concertation entre les différentes catégories d’acteurs à travers le plaidoyer et la mise en réseau des parties impliquées dans la gestion des filières agricoles en Afrique.

Haut de page

4- DOMAINES D’INTERVENTION


- Réformes & Durabilité des filières de rente et vivrières (coton, céréales, etc.) ;

- Sécurité/Souveraineté alimentaire ;

- Diversification Agricole et Commerce Régional ;

- Investissements dans le monde rural ;

- Cohérence des Politiques Agricoles ;

- Agriculture & Changements Climatiques ;

- Agriculture & Biotechnologies.

Haut de page

5- ACTIVITÉS


Pour la mise en œuvre des ses différents projets/programmes Agripol développe les activités ci-dessous :

- Appui à la concertation entre différentes catégories d’acteurs par la réalisation et la publication d’études diffusées auprès de l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion des filières coton en Afrique de l’Ouest ;

- Organisation d’ateliers sous-régionaux, impliquant notamment les producteurs, des chercheurs, agences de développement, etc.… ;

- Appui à la participation des organisations paysannes aux réunions internationales, Mise en réseau des différents acteurs pour une meilleure sensibilisation de ses derniers sur les thématiques d’enjeux majeurs pour le développement des filières agricoles en Afrique de l’Ouest ;

- Réalisation d’études conduites en concertation avec les producteurs sur les enjeux importants du secteur (libéralisation, état du marché mondial, etc.) et assurer leur large diffusion et traduction dans des supports adéquats pour les divers publics, à toutes les échelles.

Haut de page

6- PARTENAIRES


- Les Organisations Professionnelles Locales et sous-régionales ;

- Les Instituts et Centres de Recherche nationaux et régionaux ;

- Les ONG locales, sous-régionales et internationales ;

- Les Organisations sous-régionales d’intégration ;

- L’Etat et ses démembrements.

- Les Partenaires Techniques et Financiers ;

- Les Acteurs du Secteur Privé,


Haut de page


Savoir plus
publications
dossier
Réagir à cet article