Retour en page d'accueil
Plan du site
contactez-nous
Accueil > Présentation brève de Diapol

Contexte

Prospectives et dialogues politiques, quelle nécessité pour des changements véritables ?

La pauvreté ne se réduit pas à la seule dimension économique, mais inclut également les dimensions sociale, politique, technique, organisationnelle. En particulier, la pauvreté politique surdétermine les autres formes de pauvreté : autrement dit, l’exclusion des sphères de décision est non seulement un élément de décision qui explique l’état global de pauvreté d’une personne ou d’un groupe mais en plus cet état de fait renforce la prégnance des autres dimensions de la pauvreté et/ou empêche la réussite de solutions palliatives.

La capacité de chacun à comprendre et agir sur les règles du jeu de notre vie en commun est donc un des éléments essentiels d’une gouvernance éthique, qui s’applique sur toutes les dimensions et toutes les espaces de vie (famille, école, institutions, société). Dans ce contexte, les aspects politiques et sociaux apparaissent stratégiques dans toute action pour le développement, dont le but est au final de transformer socialement et politiquement une réalité qui produit l’exclusion. Ceci est possible à travers le développement de la compétence politique et de la capacité de concertation de chaque acteur, en vue de l’implication du plus grand nombre dans la définition, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques. Cela met au devant également la nécessité d’une appropriation du procès et des résultats de la recherche scientifique en même temps que la valorisation des autres formes de construction/utilisation des connaissances pour informer et orienter l’action/la régulation. Ces constats deviennent d’autant plus significatifs, au regard du panorama des tendances actuelles au sein du contexte socio-politique.

Au niveau institutionnel on atteste les tendances suivantes :

  • Souveraineté nationale de plus en plus restreinte
  • Affirmation plus forte des blocs régionaux
  • Tendance à une uniformisation des politiques de développement
  • Réhabilitation des Etats dans le cadre des politiques de développement et de la stratégie de réduction de la pauvreté

En même temps, au niveau local, des phénomènes spécifiques se posent :

  • Décentralisation assez étriquée et velléités de participation populaire
  • Demande plus accrue sur la qualité et l’équité dans la gestion des biens communs
  • Demande de gouvernance locale qui s’affirme de plus en plus

Parallèlement, au niveau de la société civile, les tendances suivantes s’affirment :

  • Affirmation d’une citoyenneté active (les populations arrachent leur pouvoir d’agir pour structurer l’évolution des choses)
  • Fabrique d’une société civile ad hoc ou instrumentalisée
  • Confinement de certains acteurs de la société civile dans le rôle d’agence d’exécution de politiques définies par d’autres

Dans ce contexte complexe où les jeux d’acteurs et les intérêts de chacun s’affirment de plus en plus, il est important non seulement d’habiliter les populations à participer à la négociation des règles du jeu, mais aussi de développer des partenariats et des espaces de concertation pour l’ensemble des acteurs, ceci dans une perspective d’anticipation des futurs communs.

C’est là qui se pose l’enjeu majeur de la mission d’ENDA Prospectives Dialogues Politiques, DIAPOL, qui s’est créée en 2001 comme entité autonome de l’ONG internationale.

Enda DIAPOL partage avec ENDA Tiers Monde la vision suivante :

" Un monde solidaire et en paix, respectueux des droits et de la dignité humaine, de la justice sociale et de la diversité culturelle, où les différentes ressources sont réparties équitablement et gérées dans l’intérêt des générations actuelles et futures "

ENDA Diapol se propose de favoriser la participation des divers acteurs, y compris ceux dits " périphériques ", à la définition des politiques de développement, à l’échelle locale comme aux niveaux étatique et international. Par cette approche, Diapol encourage la décentralisation de la fonction politique par l’implication de l’ensemble des acteurs concernés dans la définition de normes.


Haut de page


DIAPOL

thématiques